Scène Nationale
Aubusson

2016
2017

Administration 05 55 83 09 10
Billetterie 05 55 83 09 09

Au Bord du rique #4

Du 16 au 20 mai

« Dans le cadre du 4ème festival « Au bord du risque », nous avons souhaité mettre l’accent sur l’oeuvre d’un artiste internationalement reconnu, Thomas Bayrle. En effet, il y a tout juste dix ans, le FRAC Limousin organisait sa première exposition monographique en France, « Superimages ». Cette exposition permit de montrer les différentes facettes de l’oeuvre de cet artiste dont la recherche repose sur une synthèse très originale entre le Pop art et l’art optique.
A Aubusson en 2017, il s’agit de présenter un ensemble de ses oeuvres acquises entre 2003 et 2007 par le FRAC Limousin (sérigraphies, sculptures et films) alors qu’une grande tapisserie d’après un de ses dessins est actuellement en cours de tissage à la Cité Internationale de la Tapisserie. »
Yannick Miloux. Frac - Artothèque du Limousin

Exposition visible à la Scène Nationale d’Aubusson - Théâtre Jean Lurçat
Horaires : Mardi 14h/18h - Mercredi et jeudi 9h/12h et 14h/18h - Vendredi 9h/12h et 14h/21h30 - Samedi 15h/21h30

Vernissage vendredi 19 mai 19h30


Vendredi 19 mai

De 19h30 à 21h30 Vernissage de l’exposition Thomas Bayrle et visite commentée en compagnie de Yannick Miloux, directeur artistique du FRAC-Artothèque du Limousin.

Servane Guittier et Antoine Manceau - Cie l’Attraction Céleste
Au thèâtre - Durée 1h - Tout public - Tarif : 4€, gratuit pour les enfants - Sur réservation

Avec le clown, avec la musique… Une humanité singulière.
Bibeu et Humphrey, les clowns musiciens, nous accueillent pour une séance de cinéma interactive. Les images, les gags, la musique s’entremêlent et se démêlent dans un déferlement de rires. Avant tout musiciens, ils sont aussi acrobates, attachants, maladroits, virtuoses, exaspérants, attendrissants.
Ce sera finalement quatre personnages qui seront présents dans les gradins de la structure circulaire de l’Attraction Céleste : Bibeu et Humphrey sur l’écran et Bibeu et Humphrey sur scène ! Poétiques et tendres ils dévoilent leur cinéma artisanal. Leurs maladresses, gourmandises et autres absurdités ne les détournent jamais de leur but premier : jouer de la musique, ce qu’ils font avec brio, lorsqu’ils y arrivent !

Conception, mise en scène, interprétation : Servane Guittier et Antoine Manceau - Prise d’images : Marc Pareti. Conseils et Technique Vidéo : Christoph Guillermet et Jacques Bouault - Construction : Paul Ernouf.

Jörg Müller
Parvis du thèâtre - Durée 12 min - Tout public - accès libre

Jörg Müller, acrobate de haut-vol suspend le temps, crée par la magie du feu, de fascinantes galaxies d’étoiles.
Il joue entre manipulation et se laisser manipuler. Créer des espaces, les habiter et les transformer. Se laisser guider et surprendre. Seules les torches animent le silence.
Ce numéro de Jörg Müller est un grand moment de poésie, de créativité et de dextérité.

Avec : Jörg Müller Conception, Écriture, Mise en scène, création d’objet : Jörg Müller

Collectif du Grand Cerf Bleu
À l'Avant-Scène - Durée 30 à 40 min - À partir de 16 ans - Tarif : 4€

France - Mai 2017. Au bord du risque ? Au bord du pire ? Ou de l’absurde ?
Nous tenterons d’en rire, de tout, avec tout le monde – enfin avec ceux qui seront là - intolérants particulièrement avec l’intolérance, de nous, de vous, d’eux, de tous ces c..s qui nous ressemblent ! Nous essayerons ensemble, ce n’est pas gagné, mais bon tant pis, risquons-le !
Au comptoir, accoudé, avachi ou triomphal. En musique, en live, en chanson, en boisson et avec la plume acide du regretté Charb, martyr de Charlie. Comme un hommage aussi, en quelque sorte, un intolérable hommage bien sûr !
Enfin, bref, qu’on se secoue les babines et les esgourdes un bon coup !

D’après Le nouveau petit traité d’intolérance de Charb
De et avec Thomas Delpèrié, Gabriel Tur et Jean-Baptiste Tur


Samedi 20 mai

L’atelier de la cité de la tapisserie vous ouvre ses portes pour une visite guidée exceptionnelle.
Découvrez le tissage en cours de réalisation de la «Tapisserie du centenaire de la Première Guerre mondiale» : Pietà for World War I, de Thomas Bayrle.
Ce tissage de grande envergure est réalisé de juillet 2016 à juin 2017 par l’Atelier Patrick Guillot sur un métier à tisser de 8 mètres de long de la Cité de la tapisserie. Cette Pietà poignante, constituée d’une multitude de crânes, donnera naissance à une immense tapisserie de 20 m2.

Rendez-vous à la Cité de la tapisserie à 10h. Places limitées
Réservation au 05 55 66 66 66

Déambulation > 11h départ place du marché

Cie Nathalie Pernette
De la place du marché à la place St Catherine - Durée 15 min - Tout public - Accès libre

Commandeau est un clin d’oeil chorégraphique aux jeux d’eau, bassins et fontaines des grands parcs royaux. L’idée est de mettre en mouvement, d’ordonner en véritable ballet, des jets d’eau actionnés par les danseurs. Tracés dans l’espace, en courbe, arche ou zig-zag, impacts rythmiques au sol, risque et plaisir d’être arrosé… Ce seront là les ingrédients majeurs de cette danse organisée pour un groupe tantôt compact, tantôt divisé en facétieux petits commandos. Cette déambulation en musique sera jouée par des danseurs professionnels, étoffée de la présence d’un groupe de danseurs amateurs Creusois.

Chorégraphie : Nathalie Pernette - Assistée de Franck Gervais et des danseurs de la compagnie. Accompagnée de danseurs amateurs. Musique : Le beau Danube bleu de Johann Strauss.

Marcabrune Villa - Cie La Passante
De la place du marché à la place St Catherine - Durée 45 min - Tout public - Accès libre

Entre déambulation et entresort, Cirquélix traverse la ville. Parcourir notre ville rapide et bruyante avec un autre monde petit, lent, l’espace d’une respiration et envahir les rues, avec des escargots qui apparaissent à des endroits inhabituels. Puis, au détour d’une rue, croiser ces femmes élégantes et pourtant baveuses, attirantes et repoussantes à la fois, dont le corps est parcouru par le mouvement perpétuellement lent des escargots sur leur peau. Et ralentir. Elles déambulent dans la rue attirées irréversiblement vers l’eau de la ville, celle de ses fontaines, leur curiosité pousse ces personnages mi-femmes mi-escargots à la rencontre.

Conception, mise en scène : Marcabrune Villa. Comediennes, dompteuses : Lile Cargueray, Magali Domec, Hélène Dedryvère, Anais Raphel. Escargots acrobates : Dito Tobias Von Pinetti, Felixcia Majorca, Féderico Vertigo Tortelinni, Dolores Fakira Stoumoundrank Junior, Martin Scarlett Martine. Préparation physique : Jackie Labadens.

De la place du marché à la place St Catherine - Durée 15 à 20 min - Tout public - Accès libre

Rockbox, qui enflamme les routes et les scènes d’Europe depuis plus de 5 ans, assurera l’animation tout au long de la journée en proposant des reprises de rock des années 70 interprétées en fanfare. Après avoir exposé le rock en prime time sur M6 (demi-finalistes d’Incroyable Talent 2010), dévergondé les grands de ce monde au 64e Gala de la Croix-Rouge du Prince Albert de Monaco et croisé la route d’artistes tels que Scorpions, Cock Robin, Roger Hodgson, Louis Bertignac, Johnny Hallyday, Patrick Bruel, Deep Purple et bien d’autres, ceux que les médias qualifient d’ovnis du rock, auront pour mission d’embraser Aubusson.

Richard : chant mégaphone, Olivier : guitare, choeurs, Jean-Philippe : soubassophone, Nicolas : caisse claire, choeurs, Fabien : grosse caisse, choeurs.

Gilles Charrot
Parvis du thèâtre - Performance installation - Tout public - Accès libre

Ses sculptures-compositions défient les lois de l’apesanteur et agacent celles de la gravitation. Gilles Charrot, vous le découvrirez au milieu d’un «vulgaire tas de cailloux». Pourtant, il semble vite pactiser avec les lois de la pesanteur. Etrange... Les pierres deviendraientelles légères comme des plumes après qu’il les ait choisies, touchées, caressées de son regard ? Comme par magie, les statues insolites naissent sous ses doigts. Ces totems minéraux éphémères ne dureront que le temps de l’équilibre, de l’harmonie des forces.

Parvis du thèâtre - Durée 15 à 20 min - Tout public - Accès libre

Rockbox, qui enflamme les routes et les scènes d’Europe depuis plus de 5 ans, assurera l’animation tout au long de la journée en proposant des reprises de rock des années 70 interprétées en fanfare. Après avoir exposé le rock en prime time sur M6 (demi-finalistes d’Incroyable Talent 2010), dévergondé les grands de ce monde au 64e Gala de la Croix-Rouge du Prince Albert de Monaco et croisé la route d’artistes tels que Scorpions, Cock Robin, Roger Hodgson, Louis Bertignac, Johnny Hallyday, Patrick Bruel, Deep Purple et bien d’autres, ceux que les médias qualifient d’ovnis du rock, auront pour mission d’embraser Aubusson.

Richard : chant mégaphone, Olivier : guitare, choeurs, Jean-Philippe : soubassophone, Nicolas : caisse claire, choeurs, Fabien : grosse caisse, choeurs.

Cie Nathalie Pernette
Parvis du thèâtre - Durée 15 min - Tout public - Accès libre

Commandeau est un clin d’oeil chorégraphique aux jeux d’eau, bassins et fontaines des grands parcs royaux. L’idée est de mettre en mouvement, d’ordonner en véritable ballet, des jets d’eau actionnés par les danseurs. Tracés dans l’espace, en courbe, arche ou zig-zag, impacts rythmiques au sol, risque et plaisir d’être arrosé… Ce seront là les ingrédients majeurs de cette danse organisée pour un groupe tantôt compact, tantôt divisé en facétieux petits commandos. Cette déambulation en musique sera jouée par des danseurs professionnels, étoffée de la présence d’un groupe de danseurs amateurs Creusois.

Chorégraphie : Nathalie Pernette - Assistée de Franck Gervais et des danseurs de la compagnie. Accompagnée de danseurs amateurs. Musique : Le beau Danube bleu de Johann Strauss.

Jörg Müller
Parvis du thèâtre - Durée 15 à 25 min - Tout public - Accès libre

Il ne nage pas, il flotte, telle une bulle d’air, improvisant une danse aquatique qui n’a rien à voir avec celle d’Esther Williams, mais plutôt avec le jonglage. Car l’homme est d’abord jongleur. Il jongle avec sa propre masse corporelle, jouant avec son poids, jusqu’à nous faire croire qu’il ne pèse plus rien. Un moment fragile, volatile, d’une grande virtuosité et d’une douceur extrême. L’incarnation d’un rêve intime et fugace.

NOUSTUBE
Dans une colonne d’eau, les danseurs évoluent… faisant naître de petits instants suspendus, un numéro de voltige détaché des lois de l’apesanteur pour une danse contenue, retenant son souffle. Car à l’image du festival, cette petite invitation à la poésie est plus qu’une tempête dans un verre d’eau.

Conception et scénographie : Jörg Müller, Ecriture : Jörg Müller, Vincent Peter, Cendrine Gallezot et Francis Albiero, Costume : Cendrine Gallezot, Construction socle : Mathieu Delangle, Conception chauffage : www.galvatek.com, Conception lumière : Paul Beaureilles.

Servane Guittier et Antoine Manceau - Cie l’Attraction Céleste
Au thèâtre - Durée 1h - Tout public - Tarif : 4€, gratuit pour les enfants - Sur réservation

Avec le clown, avec la musique… Une humanité singulière.
Bibeu et Humphrey, les clowns musiciens, nous accueillent pour une séance de cinéma interactive. Les images, les gags, la musique s’entremêlent et se démêlent dans un déferlement de rires. Avant tout musiciens, ils sont aussi acrobates, attachants, maladroits, virtuoses, exaspérants, attendrissants.
Ce sera finalement quatre personnages qui seront présents dans les gradins de la structure circulaire de l’Attraction Céleste : Bibeu et Humphrey sur l’écran et Bibeu et Humphrey sur scène ! Poétiques et tendres ils dévoilent leur cinéma artisanal. Leurs maladresses, gourmandises et autres absurdités ne les détournent jamais de leur but premier : jouer de la musique, ce qu’ils font avec brio, lorsqu’ils y arrivent !

Conception, mise en scène, interprétation : Servane Guittier et Antoine Manceau - Prise d’images : Marc Pareti. Conseils et Technique Vidéo : Christoph Guillermet et Jacques Bouault - Construction : Paul Ernouf.

Jörg Müller
Au thèâtre - Durée 15 min - Tout public - Accès libre

Défiant les lois de la physique, un danseur jongle avec des tubes métalliques suspendus. Il les lance d’une manière parfaite. Ils semblent dès lors, voler dans les airs, s’entrechoquant parfois en de joyeux tintements. Un système apparemment parfait mais infiniment fragile, dont la partition à la fois visuelle et sonore convoque l’univers entier : gravitation, rotation, équilibres instables, collisions fertiles. Presqu’une danse hors du temps.

Avec : Jörg Müller, Conception, Écriture, Création musicale, Mise en scène, Création d’objet : Jörg Müller. Créé avec l’aide de François Crevantes et d’Emmanuel Cury St Sauveur.

Parvis du thèâtre - Durée 15 à 20 min - Tout public - Accès libre

Rockbox, qui enflamme les routes et les scènes d’Europe depuis plus de 5 ans, assurera l’animation tout au long de la journée en proposant des reprises de rock des années 70 interprétées en fanfare. Après avoir exposé le rock en prime time sur M6 (demi-finalistes d’Incroyable Talent 2010), dévergondé les grands de ce monde au 64e Gala de la Croix-Rouge du Prince Albert de Monaco et croisé la route d’artistes tels que Scorpions, Cock Robin, Roger Hodgson, Louis Bertignac, Johnny Hallyday, Patrick Bruel, Deep Purple et bien d’autres, ceux que les médias qualifient d’ovnis du rock, auront pour mission d’embraser Aubusson.

Richard : chant mégaphone, Olivier : guitare, choeurs, Jean-Philippe : soubassophone, Nicolas : caisse claire, choeurs, Fabien : grosse caisse, choeurs.

Mélissa Von Vépy - Compagnie Happés
Île de juillet - Durée 30 à 35 min - Tout public - Accès libre

Dans cette causerie envolée, Mélissa crée un nouvel agrès avec l’espoir, sans cesse renouvelé, de s’échapper de nos espaces terriens en quête d’allégement et d’ascensions. On rentre dans son monde, dans son imaginaire et dans son univers où la rêverie est reine, et où la dimension de verticalité induit de nombreuses métaphores poétiques et philosophiques. Elle nous amènera à la rencontre d’Icare, de l’histoire du vol, des notions physiques et philosophiques de la gravité et de l’apesanteur.

Conception - interprétation : Mélissa Von Vépy. Collaboration à l’écriture et à la mise en scène : Pascale Henry, Réalisation scénographie : Neil Price, Son : Jean-Damien Ratel, Costume : Catherine Sardi.

Cie Nathalie Pernette
Île de juillet - Durée 15 min - Tout public - Accès libre

Commandeau est un clin d’oeil chorégraphique aux jeux d’eau, bassins et fontaines des grands parcs royaux. L’idée est de mettre en mouvement, d’ordonner en véritable ballet, des jets d’eau actionnés par les danseurs. Tracés dans l’espace, en courbe, arche ou zig-zag, impacts rythmiques au sol, risque et plaisir d’être arrosé… Ce seront là les ingrédients majeurs de cette danse organisée pour un groupe tantôt compact, tantôt divisé en facétieux petits commandos. Cette déambulation en musique sera jouée par des danseurs professionnels, étoffée de la présence d’un groupe de danseurs amateurs Creusois.

Chorégraphie : Nathalie Pernette - Assistée de Franck Gervais et des danseurs de la compagnie. Accompagnée de danseurs amateurs. Musique : Le beau Danube bleu de Johann Strauss.

Emilie BarrierCompagnie Radio Théâtre
Île de juillet - Durée 35 min - Tout public à partir de 12 ans- Accès libre

Un homme prend la décision la plus importante de sa vie. Il laisse tout derrière lui et part vivre dans la nature. Il ne reste pas seul longtemps : sa « voix intérieure » lui tient compagnie, et parfois même… un oiseau. Une fable poétique racontée au micro, en musique et au trapèze.

Rencontre avec le public à l’issue de la représentation.

Librement inspiré du film d’Alan Paker « Birdy »

Texte et création : Emilie Barrier. Jeu : Frédéric Périgaud (Birdy) et Emilie Barrier (Conscience) Musique assistée par ordinateur : Bastien Desvilles, Regards complices : Emilie Pateyron et Anna Blin, Oiseleur : Tristan Plot (À Vol d’oiseau). Décor : Lucie Gautier.

Gilles Charrot
Parvis du thèâtre - Performance installation - Tout public - Accès libre

Ses sculptures-compositions défient les lois de l’apesanteur et agacent celles de la gravitation. Gilles Charrot, vous le découvrirez au milieu d’un «vulgaire tas de cailloux». Pourtant, il semble vite pactiser avec les lois de la pesanteur. Etrange... Les pierres deviendraientelles légères comme des plumes après qu’il les ait choisies, touchées, caressées de son regard ? Comme par magie, les statues insolites naissent sous ses doigts. Ces totems minéraux éphémères ne dureront que le temps de l’équilibre, de l’harmonie des forces.

Ali Moini - Compagnie selon l’heure
Au thèâtre - Durée 30 min - À partir de 7 ans - Tarif : 4€, gratuit pour les moins de 12 ans - Sur réservation

Ali Moini semble être à couteaux tirés avec l’univers. Il a d’ailleurs posé par terre toute une panoplie de coutellerie tranchante qu’il accrochera, couteau après couteau, sur ses bandelettes à même le corps. Lentement d’abord, puis en allant de plus en vite, il entame une danse giratoire faisant tournoyer les armes blanches autour de lui, dans un bruit de cliquetis très harmonieux et dissonant à la fois. Ce mouvement impulse une sorte de transe insolite emportée par l’élan de ce qui finit par ressembler à une robe de couteaux.

Conception et interprétation : Ali Moini, Accompagnement critique : Loïc Touzé

Marcabrune Villa - Compagnie La passante
Parvis du thèâtre - Durée 30 min - À partir de 12 ans - Accès libre

Vous avez rendez-vous. 5 parapluies vous attendent. Galbés jusqu’aux mollets, ils dissimulent 5 Dames. Leurs jambes se font langage, ouvrent le dialogue et sous leurs toiles noires, leurs yeux parlent de leur langage intime. L’arrivée des Dames suscite attirance et questionnement, charme et curiosité, élégance et amusement. Les Dames mènent la danse et jouent de leur image. Elles invitent sous leur parapluie, sorte de confessionnal sur talons aiguille, découvrant un mollet évocateur. L’image est forte. Fantasme et mystère se mêlent et le silence s’installe au fur et à mesure que les Dames reçoivent sous leur parapluie. Là, on ne peut échapper à l’intimité et c’est un texte, qu’on vous susurre, qu’on vous choisit… Il semble écrit juste pour vous.

Idée originale et Conception : Marcabrune Villa, Mise en scène : Marcabrune Villa et Valérie Surdey, Auteur des textes : Jean-Pierre Dopagne, Comédiennes : Lile Cargueray, Valérie Surdey, Marcabrune Villa, Hélène Dedryvère, Lise Avignon, Magali Domec, Laure Bronkart, Anne-Catherine Regniers.

Compagnie Natacha Paquignon
Au thèâtre - Durée 55 min - À partir de 10 ans - Tarif : 4€, gratuit pour les moins de 12 ans - Sur réservation

Cabines est une création chorégraphique et numérique qui parle de frontières : qu’est-ce qui nous sépare ? Qu’est-ce qui nous réunit ? Comment la frontière laisse-t-elle passer la relation ? Tout repose sur un dispositif numérique composé de 3 cabines, 3 petits mondes aux frontières différentes. Chacune est habitée par un(-e) danseur(-se). Le dispositif interagit avec leurs mouvements qui génèrent ou modulent le son, la vidéo, la lumière. Un dispositif immersif, un espace de dialogue. La création s’appuie sur un recueil de paroles de personnes issues de différents territoires et cultures. Leurs voix composent une partie de la matière sonore de la pièce.

Chorégraphe : Natacha Paquignon, avec la complicité des danseurs, Danseurs : Lise Bois, Ludovic Lézin, Anita Mauro, Artiste visuel et programmation : Raphaël Dupont, Compositeur et programmation : Valentin Durif, Poèmes : Emmanuel Campo, Création des cabines : Némo, Conception technique : Raphaël Dupont, Valentin Durif, Éric Lombral, Némo, Costumes et décor : Nadine Chabannier, Régie générale : Éric Lombra

Marcabrune Villa - Compagnie La passante
Parvis du thèâtre - Durée 30 min - À partir de 12 ans - Accès libre

Vous avez rendez-vous. 5 parapluies vous attendent. Galbés jusqu’aux mollets, ils dissimulent 5 Dames. Leurs jambes se font langage, ouvrent le dialogue et sous leurs toiles noires, leurs yeux parlent de leur langage intime. L’arrivée des Dames suscite attirance et questionnement, charme et curiosité, élégance et amusement. Les Dames mènent la danse et jouent de leur image. Elles invitent sous leur parapluie, sorte de confessionnal sur talons aiguille, découvrant un mollet évocateur. L’image est forte. Fantasme et mystère se mêlent et le silence s’installe au fur et à mesure que les Dames reçoivent sous leur parapluie. Là, on ne peut échapper à l’intimité et c’est un texte, qu’on vous susurre, qu’on vous choisit… Il semble écrit juste pour vous.

Idée originale et Conception : Marcabrune Villa, Mise en scène : Marcabrune Villa et Valérie Surdey, Auteur des textes : Jean-Pierre Dopagne, Comédiennes : Lile Cargueray, Valérie Surdey, Marcabrune Villa, Hélène Dedryvère, Lise Avignon, Magali Domec, Laure Bronkart, Anne-Catherine Regniers.

Ali Moini - Compagnie selon l’heure
Au thèâtre - Durée 30 min - À partir de 7 ans - Tarif : 4€, gratuit pour les moins de 12 ans - Sur réservation

Ali Moini semble être à couteaux tirés avec l’univers. Il a d’ailleurs posé par terre toute une panoplie de coutellerie tranchante qu’il accrochera, couteau après couteau, sur ses bandelettes à même le corps. Lentement d’abord, puis en allant de plus en vite, il entame une danse giratoire faisant tournoyer les armes blanches autour de lui, dans un bruit de cliquetis très harmonieux et dissonant à la fois. Ce mouvement impulse une sorte de transe insolite emportée par l’élan de ce qui finit par ressembler à une robe de couteaux.

Conception et interprétation : Ali Moini, Accompagnement critique : Loïc Touzé

Parvis du thèâtre - Durée 15 à 20 min - Tout public - Accès libre

Rockbox, qui enflamme les routes et les scènes d’Europe depuis plus de 5 ans, assurera l’animation tout au long de la journée en proposant des reprises de rock des années 70 interprétées en fanfare. Après avoir exposé le rock en prime time sur M6 (demi-finalistes d’Incroyable Talent 2010), dévergondé les grands de ce monde au 64e Gala de la Croix-Rouge du Prince Albert de Monaco et croisé la route d’artistes tels que Scorpions, Cock Robin, Roger Hodgson, Louis Bertignac, Johnny Hallyday, Patrick Bruel, Deep Purple et bien d’autres, ceux que les médias qualifient d’ovnis du rock, auront pour mission d’embraser Aubusson.

Richard : chant mégaphone, Olivier : guitare, choeurs, Jean-Philippe : soubassophone, Nicolas : caisse claire, choeurs, Fabien : grosse caisse, choeurs.

Florent Bergal, Sylvain Cousin, Jive Faury, François Juliot - Collectif G.Bistaki
Départ bas de la rue Tristan L’Hermite - Durée 1h15 - À partir de 7 ans - Accès libre

Architecte de génie, magicien de l’espace, le G.Bistaki concocte de splendides créations visuelles. Vêtus de costumes blancs, armés de pelles à neige et d’une matière inattendue (on vous laisse le plaisir de la découvrir) comme matière à penser, ces quatre hommes nous invitent, à traverser les lieux comme les époques, dans un étonnant voyage chorégraphique et musical. Ni tout à fait cirque, ni uniquement danse, le langage du G.Bistaki se situe à la croisée des arts et revendique la rencontre des disciplines. L’utilisation du jonglage, du théâtre ou de la danse alimente un langage commun, qui fait naître des situations parfois foutraques, souvent absurdes, où la dérision et le rire l’emportent.

Écriture, mise en scène et interprétation : Florent Bergal, Sylvain Cousin, Jive Faury, François Juliot, Création collective de et avec : Florent Bergal, Sylvain Cousin, Jive Faury, François Juliot, Guillaume Bautista, Hugo Oudin, Nina Pire, Vidéaste : Guillaume Bautista, Création lumières : Hugo Oudin, Régisseuse générale : Nina Pire.

Chiharu Mamiya
Parvis du thèâtre - Durée 15 à 25 min - Tout public - Accès libre

Dans ce cylindre contenant 1800 litres d’eau, une femme habillée, flotte, gracieusement. Elle danse. Une atmosphère de plénitude s’installe. Telle une sirène, elle ondule. On « bulle » avec la performeuse, pendant 15 minutes.

NOUSTUBE
Dans une colonne d’eau, les danseurs évoluent… faisant naître de petits instants suspendus, un numéro de voltige détaché des lois de l’apesanteur pour une danse contenue, retenant son souffle. Car à l’image du festival, cette petite invitation à la poésie est plus qu’une tempête dans un verre d’eau.

Conception et scénographie : Jörg Müller, Ecriture : Jörg Müller, Vincent Peter, Cendrine Gallezot et Francis Albiero, Costume : Cendrine Gallezot, Construction socle : Mathieu Delangle, Conception chauffage : www.galvatek.com, Conception lumière : Paul Beaureilles.

Benoît Perret
Parvis du thèâtre - Accès libre

Mr. Nô est un des chefs de file de la dynamique électro clermontoise. Aujourd’hui, son pseudo s’affiche sur tous les murs de France et a largement dépassé les frontières de l’Hexagone, s’exportant tour à tour à Londres, Barcelone ou à New-York et à Aubusson !
Mr. Nô (Benoît Perret) infuse la New Wave époque Madchester dans une techno moderne et sincère. Installé à Lyon, il franchit un cap et assume pleinement ses influences (Plastikman, Kraftwerk, New Order) osant une radicalité jusqu’à présent retenue. Tout en contraste, les morceaux évoquent tantôt le chaos, tantôt la quiétude, parfois les deux en même temps. Il ne s’agit pas seulement de danser, mais de s’abandonner. Lui qui multiplie les dates dans le monde entier, animera la dernière partie de soirée pour vous faire vibrer jusqu’au bout du risque.

CABINET DE CURIOSITES

Du 16 au 20mai 2017

Ce que l’on n’a jamais vu !
Ce que l’on aimerait voir !
Ce que l’on refuse de voir !

Des créateurs curieux, iconoclastes, innovants, surprenants et inclassables, évoluant aux limites des marges et au bord des frontières, radicaux et pluridisciplinaires, bousculant les frontières du théâtre, de la danse, de la musique et de la performance, vous seront proposés pour cette quatrième édition. Le principe demeure, de privilégier les formes artistiques brèves, atypiques et contemporaines.

La Scène Nationale vous propose un parcours
avec 17 propositions inédites, incongrues, excessives et drolatiques, pour un cabinet de curiosités insolites.


Festival
Au Bord Du Risque #4

Télécharger le programme