Théâtre Majâz
L’incivile

Jan
JEU 20
19h30

Vendredi 21 jan 14h30
Séance scolaire
Durée 1h25 mn
À partir de 13 ans
Antigone, lycéenne au verbe haut, défie les figures parentales.

Mise en scène Ido Shaked Texte Lauren Houda Hussein Avec la
complicité des comédien.ne.s avec Charlotte Andrès, Laurent Barbot,
Anissa Daaou, Lauren Houda Hussein, Dan Kostenbaum, Arthur
Viadieu et Noémie Zurletti Création lumières Victor Arancio Création
son Thibaut Champagne Costumes Sara Bartesaghi Gallo

Production +

Production Théâtre Majâz
Coproduction Châteauvallon – Scène nationale, Théâtre Joliette – Scène conventionnée pour les expressions et écritures contemporaines
Résidences de création et soutiens Théâtre Firmin Gémier La Piscine, Théâtre du Soleil, Grand Parquet, Théâtre Paris-Villette, Le Safran – Scène conventionnée
Avec le soutien de la DRAC Île-de-France, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM

Théâtre Majâz - Lauren Houda Hussein & Ido Shaked

Nour, brillante élève de Terminale, se présente voilée lors de la restitution de son atelier théâtre. Après l’émoi provoqué par son geste, son conseil de discipline se transformera-t-il en tragi-comédie contemporaine, reflet de nos conflits sociétaux ?
La pièce est née d’ateliers donnés dans des lycées autour d’Antigone de Jean Anouilh, et s’appuie sur la structure de la tragédie de Sophocle pour mettre en scène le conseil de discipline qui s’ensuivra.
L’incivile pose la question de l’identité et de nos frontières imaginaires, avec un regard sincère et sans jugement sur les peurs et motivations de chacun, toutes entendables et compréhensibles. On est précipité dans un trouble des plus complets…
Rien n’est binaire, blanc ou noir : ce spectacle en est l’illustration.
A travers ce huis-clos contemporain qui nous fait glisser du sourire au drame, le Théâtre Majâz ouvre une réflexion sur la manière complexe dont nous vivons nos appartenances.

 

Galerie

ARTISTE(S) COMPAGNON(S)
CIE THÉÂTRE MAJÂZ
Lauren Houda Hussein et Ido Shaked
Théâtre

Ido Shaked est israélien. Lauren Houda Hussein est francolibanaise. Le Théâtre Majâz (« métaphore » en arabe) est né de cette rencontre improbable en 2007 à l’école internationale de théâtre Jacques Lecoq. La compagnie explorera avec nous les enjeux de territoires et de frontières, réelles ou imaginaires. Ces artistes revendiquent un théâtre politique et engagé en considérant que la mémoire collective est une oeuvre d’art. Ils s’installeront à la cité scolaire Jamot-Jaurès pour imaginer leur prochaine création Le sommeil d’Adam, où il sera question du syndrome de résignation d’un adolescent.

Les 18, 19 et 20 octobre Beyrouth ! Le 20 janvier 2022 L’incivile
www.theatre-majaz.com