Picolo – Requiem pour un âne

Août
LUN 05
19h
Aubusson • Esplanade Charles de Gaulle
Musique
Théâtre
Durée 1h30
Dès 12 ans | Prix libre
Réserver en ligne

Conception et Écriture Bénédicte Chevallereau, Monsieur Gadou Jeu Bénédicte Chevallereau, Monsieur Gadou, François Chommaux Mise en scène Lucie Chabaudie Composition musicale  Monsieur Gadou Scénographie, costumes, accessoires Marion Bourdil Régie générale Sylvain Gaillard Administration, production et diffusion Léa Casteig

Production +

Production La Grosse Situation

Coproductions  Pronomade(s) en Haute-Garonne – Centre national des arts de la rue et de l’espace public (31), Scène nationale Carré-Colonnes – Bordeaux Métropole (33) , OARA, Chez Robert – Centre Culturel de Pordic (22), iddac – agence culturelle du Département de la Gironde, Le Champ de Foire – St-André-de Cubzac (33), Sur le Pont – CNAREP en Nouvelle-Aquitaine & Les Fabriques RéUniES – Lacaze-aux-Sottises /Orion (64), l’Association Graines de rue /Bessines-sur-Gartempe (87) – Musicalarue /Luxey (40) Avec l’aide à la création de : la Direction Régionale des Affaires Culturelles – Drac Nouvelle-Aquitaine Avec le soutien de : Larural, scène de territoire en Créonnais (33), la Ville de Puilboreau (17)

Partenaires +

Cie La Grosse Situation
Bénédicte Chevallereau & Monsieur Gadou

Le théâtre Jean Lurçat s’associe au festival Précaire qui aura lieu du 1er au 11 août en coprogrammant Picolo, requiem pour un âne. Retrouvez toutes les dates sur festivalprecaire.fr

Picolo est mort. C’était le meilleur ami de la famille. Ce n’était pas un âne anonyme. C’était quelqu’un, avec son libre arbitre et sa fantaisie, pas du tout concerné par les éternelles moqueries dont les humains accablent les ânes comme pour se décharger de leur propre idiotie. Le minimum était de lui dédier un requiem ad hoc, un memento mori sans consensus ni quiproquo.

Picolo est un spectacle joyeusement commémoratif en français, latin et hi-han, à la gloire des ânes mais pas forcément à celle des humains.

Galerie