Les résidences d’artistes

yellel amid ben mahi-®sna
Le théâtre Jean Lurçat veille à accompagner les artistes et compagnies professionnelles installées dans la région avec une attention particulière. Vivre sur le même territoire est une chance pour dialoguer et imaginer des projets au long cours.

Au théâtre

Cie fin aout début septembre
Maloue Fourdrinier et Aurélien Chaussade
En attendant le petit poucet de Philippe Dorin
Résidence du 2 au 6 septembre 2022.
→ Sortie de résidence le 6 septembre 18h30
Lui c’est Grand, elle Petite. Ils sont seuls au monde. Il ne leur reste plus qu’à se donner la main, embarquer un petit caillou, partir pour chercher l’endroit où s’arrêter et s’inventer des fables.

Cie Le Maxiphone
La sauvage
Résidence du mardi 4 au vendredi 7 octobre
Le Maxiphone propose une relecture de pièces pour clavecin de Jean-Philippe Rameau. C’est le socle, le terreau d’un travail d’écriture pour ce nouvel orchestre.

Nicolas Lux
Peuple parallèle
Résidence du 10 octobre au vendredi 14 octobre
→ Entrée de résidence le lundi 10 octobre à 18h30
Nicolas Lux, photographe à l’initiative du projet artistique pluridisciplinaire explore des formes pour la scène qui font intervenir des lieux et leurs habitants en questionnant leurs perceptions, leurs regards, leurs appartenances au territoire.

Théâtre Majâz
Le sommeil d’Adam
Résidence du mercredi 25 octobre au jeudi 10 novembre
Pour raconter l’histoire d’Adam nous suivrons la logique et le rythme de ses rêves. C’est Adam qui rêve ce spectacle, comme un fleuve d’images fabriquées avec des éléments quotidiens et comme point de départ le syndrome de résignation.

Claire Tingaud
Motio, paysage e-motio
Résidence du jeudi 27 octobre au vendredi 4 novembre
→ Sortie de résidence le vendredi 4 novembre à 18h30
E-Motion est un projet de recherche et d'expérimentation autour de l’émotion et de son lien avec ce qui l’entoure. Un dispositif immersif où l’espace s’anime en même temps que le visiteur vient le contempler.

Cie Fée d’Hiver
Sage comme une image ? Et puis quoi encore !
Résidence du lundi 7 novembre au jeudi 10 novembre
Vaut-il mieux être une fille ou un garçon ? Telle est la question de départ. Une éducation égalitaire est une éducation qui pose des questions, qui permet à l’enfant de questionner ce qui nous entoure, de ce qu’on peut voir, lire ou faire en tant qu’homme et en tant que femme.

Cie Oculus
L’œuf ou la poule de Chaterine Verlaguet
Résidence du lundi 14 au jeudi 17 novembre
Antonin 4 ans se demande pourquoi le ventre de sa mère gonfle ? Le père bien embêté pour lui répondre va d’images en images tenter de lui donner une réponse claire et poétique. L’humour et le fond seront les deux piliers de cette création de Julien Pillot.
Jean-Louis Baille et Lucie Gougat
Cie les indiscrets
Cahin-Caha
Résidence du lundi 5 au samedi 10 décembre
→ Sortie de résidence vendredi 9 décembre 18h30
Un abécédaire avec le besoin d’en revenir aux mots. Chaque mot comme autant de questions et d’énigmes à sonder notre présent. 26 Mots, 26 instants, 26 séquences se répondent, se regroupent, sous une forme singulière et poétique à la recherche de la plus grande liberté possible.
Compagnie Ginko - Le Bureau des filles
Texte Naéma Boudoumi et Arnaud Dupont
Mise en scène Naéma Boudoumi
La Solitude des mues
Résidence du lundi 5 au samedi 12 décembre
Kiki, adolescente, vit seule avec son père. Férues de la culture japonaise Kawaii, Kiki et son amie
Pastèque changent d'apparence au rythme de leurs humeurs et se donnent à voir quotidienne-ment sur les réseaux sociaux. Un spectacle en début de création où la compagnie viendra travailler sur la scénographie.
Collectif I am a bird now
Texte et mise en scène Daniela Labbé Cabrera
Cœur Poumon - Théâtre documenté pluridisciplinaire
Résidence du lundi 12 au samedi 17 décembre.
→ Sortie de résidence le 17 à 14h30, au labo
À la frontière entre documentaire et fiction, Cœur-Poumon raconte l’histoire d’une famille imaginaire, au sein d’un service de chirurgie cardiaque dirigé par un professeur mélomane. C’est le récit d’une réparation, celle du cœur d’un tout petit enfant, et à travers elle, le portrait d’une communauté d’hommes et de femmes qui luttent pour la vie. Un spectacle sur la réparation, qui naîtrait d’une longue enquête menée auprès de ces soignants et de ces familles.