Les résidences d’artistes

yellel amid ben mahi-®sna
Le théâtre Jean Lurçat veille à accompagner les artistes et compagnies professionnelles installées dans la région avec une attention particulière. Vivre sur le même territoire est une chance pour dialoguer et imaginer des projets au long cours.

Au théâtre

Cie Rêvolution
Anthony Egéa
Explosion
En résidence du mardi 19 au vendredi 28 avril au plateau
→Sortie de résidence le vendredi 28 avril à 18h30
Le popping sera au coeur de ce nouveau spectacle. C’est une danse faisant partie des styles funks et popularisée vers la fin des années 1970 et les années 1980 par le groupe californien Electric Boogaloo, dont le principe de base est la contraction et la décontraction des muscles en rythme.
Théâtre Majâz
Lauren Houda Hussein et Ido Shaked
Le sommeil d'Adam
En résidence en partenariat à la Métive
du vendredi 22 au vendredi 29 avril
Dans une petite ville française proche de l’océan, quelque part au début des années 2000, Adam, un garçon demandeur d’asile de 12 ans, tombe dans un sommeil profond en classe. Ni sa professeur de français, ni ses camarades n’arrivent à le réveiller…
Compagnie Libertivore
Fanny Soriano
Brame
En résidence du lundi 9 au vendredi 20 mai
→ Sortie de résidence vendredi 20 mai à 18h30
« Nous y évoquerons le thème de l’amour, mettant en scène nos tentatives d’aimer et d’être aimé à travers les multiples rituels de séduction que nous inspire la nature ou encore le monde moderne et nos codes sociétaux, de la parade nuptiale des animaux, des fleurs, des humains, à la sérénade ou le poème, et toutes autres savantes et parfois extravagantes stratégies pour arriver à être vu, accepté et surtout désiré. »
Fanny Soriano.
Cie 100 racines
Au bout...
En résidence du lundi 13 au vendredi 17 juin
→ Sortie de résidence le vendredi 17 juin à 18h30
Un monticule de plastique inerte est présent au milieu de la scène. Personne ne sait comment il est arrivé là ! Dotées de sensibilités différentes, deux êtres vont se retrouver face à ce problème…. Tantôt attirées, tantôt repoussées, elles vont devoir apprendre à vivre avec, à côtoyer cet élément