De Françoise à Alice
Titre provisoire

Mai
JEU 07
19h30
Pépinière - Aubusson
JEU 14
19h30
Salle des fêtes - Auzances
VEN 15
19h30
Salle des fêtes - Faux-La-Montagne
DIM 17
16h
Centre International d’Art et du Paysage - Île de Vassivière
Danse
Durée 30mn
Étape de travail
Tarif spécial
6€ et 4€
« Je veux le faire pour que les gens sachent qui on est ». Alice

Interprétation Alice Davazoglou et Françoise Davazoglou
Création lumière Abigail Fowler
Création son Eric Yvelin

Production +

Production et diffusion Fabrik Cassiopée coproduction Scène Nationale d’Aubusson, L’échangeur – CDCN – Hauts de France, Atelier de Paris – CDCN, Espace 1789 – Saint Ouen.

Chorégraphie Mickaël Phelippeau

Né de la rencontre avec Mickaël Phelippeau lors d’un atelier de pratique de danse amateur, De Françoise à Alice est le portrait chorégraphique de deux danseuses. Ce sont deux femmes, interprètes, l’une dite valide et l’autre porteuse de trisomie 21, mère et fille. Ce duo abordera ainsi la complexité et la constellation des liens qu’elles peuvent entretenir, des divergences qui créent leur complémentarité, tant humainement que dans leur relation à la danse. « Même si ce projet nous emmène dans des endroits inconnus, nous pensons que cela peut être une force de pouvoir témoigner par ce portrait de ce que nous défendons profondément dans notre vie quotidienne. C’est une sorte d’évidence, quelque chose d’essentiel pour nous. » Ces mots, de Françoise, résument l’aventure que représente ce projet singulier.

En mars 2020, Mickaël Phelippeau poursuivra le projet de danse-théâtre, avec Corps Étrangers #3, initié il y a deux ans avec des danseurs-comédiens amateurs.
Deux autres rendez-vous seront proposés durant le Festival des Danses Vagabondes : Une exposition photographique (du 2 au 20 mai 2020) avec « bi-portrait Footballeuses » et le film « Taper dans la balle », de Sophie Laly.