Le sommeil d’Adam

Nov
MER 09
19h30
JEU 10
9h30
Théâtre
Durée 1h45
À partir de 13 ans
Réserver en ligne
Covoiturage +

Création du spectacle à Aubusson

Texte et mise en scène Ido Shaked et Lauren Houda Hussein avec la complicité des comédiens Avec : Charlotte Andrès, Jean-Charles Delaume, Louise Le Riche – Lozac’hmeur, Karine N’dagmissou, Arthur Viadieu
Création lumières : Victor Arancio
Scénographie : Vincent Lefèvre
Création musique et régie son: Jefferson Lembeye
Régie lumière : Tom Lefort
Costumes: Céline Frecon
Production et diffusion: collectif&compagnie Estelle Delorme & Géraldine Morier-Genoud
Administration : Gingko Biloba – Bérénice Marchesseau

 

Costumes : Céline Frecon

Production +

Production Théâtre Majâz • Coproduction Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, Scène Nationale d’Aubusson – Théâtre Jean Lurçat, Châteauvallon-Liberté – scène nationale, Théâtre de la Joliette, Théâtre Paris-Villette, Théâtre Jean Arp – Clamart.
Avec l’aide au projet de la DRAC Ile-de-France.
Création soutenue par le Département du Val-de-Marne.
Résidences de création et soutiens • Scène Nationale d’Aubusson – Théâtre Jean Lurçat en partenariat avec la Métive, lieu international de résidence de création artistique, Théâtre Paris-Villette, L’Azimut – Antony / Châtenay-Malabry, Nouveau Gare au Théâtre – Vitry-sur-Seine, Théâtre Public de Montreuil – CDN
Spectacle créé les 9 et 10 novembre 2022 à la Scène Nationale d’Aubusson – Théâtre Jean Lurçat.

Théâtre Majâz
Ido Shaked & Lauren Houda Hussein

Adam rêve et ça ressemble plutôt à un cauchemar. Il a 12 ans, est demandeur d’asile en France et sombre en classe dans un profond sommeil dont personne ne parvient à le réveiller. Son enseignante part en Suède pour essayer de trouver un remède à cet étrange mal, tandis que sa mère se bat contre une obligation de quitter le territoire et des soupçons de maltraitance.

Le sommeil d’Adam, entre lutte, fuite et résignation, pousse ses proches dans des combats improbables afin de percer le mystère de ce sommeil inexpliqué. En Suède, on appelle ça le « syndrome de résignation ». Dans les années 2000, des centaines d’enfants réfugiés tombent dans le coma sans raisons physiologiques apparentes, souvent après un ordre d’expulsion.

La découverte de ce phénomène pousse le Théâtre Majâz à poursuivre son exploration des questions de résistance et désobéissance, à la lisière du documentaire et de la fiction. Lauren Houda Hussein et Ido Shaked cherchent une forme de théâtre-docu halluciné pour éclairer une tragédie contemporaine révélatrice des traumatismes liés à l’exil. Après L’Incivile accueilli en janvier et suite à une résidence de 2 semaines, ces artistes associés au théâtre Jean Lurçat créent «  Le sommeil d’Adam » à Aubusson, suivi d’une tournée nationale.

Galerie