Les champs magnétiques

Nov
DIM 27
15h
Musique
Durée 1h20
Tout public
Réserver en ligne
Covoiturage +

Laboratoire de création sonore et musicale

Direction artistique : Nicolas Perrin, Nicole Piazzon

Conception : Nicolas Perrin

Mise en scène : Nicole Piazzon

Musique : Julien Dessailly (cornemuses, flûte, boîte à bourdon), Benjamin Soistier (percussions), Michel Thouseau (contrebasse, machines)

Oiseleur : Tristan Plot

Vidéo : Stéphane Bottard

Scénographie : Malika Chauveau

Lutherie : Benoît Poulain

Ingénieur du son : Etienne Graindorge

Création lumière : Nicolas Miravete

Régie lumière : Nicolas Miravete ou Stefanie Houssard

Régie vidéo : Paolo Sclar

Production +

Production : Collectif L’Emoi Sonneur

Production et soutiens

Coproduction : La Muse en Circuit (Centre National de Création Musicale), DICREAM (CNC), Théâtre jean Vilar de Vitry-sur-Seine

Soutien : DRAC Ile-de-France, Département du Val-de-Marne

Avec la participation du DIRCréAM

Résidence : La Ferme du Buisson-Scène nationale de Marne la Vallée

Collectif l’Emoi Sonneur

Le collectif l’Émoi Sonneur est composé de performeurs, vidéastes, électro-acousticiens. Ce groupe d’artistes a croisé la route d’un oiseleur et c’est donc tout naturellement que les oiseaux seront du spectacle, au même titre que les musiciens, l’image et les effets sonores.

Pour faire advenir les matériaux de ce détonnant spectacle électro-champêtre, les interprètes du collectif L’emoi Sonneur ont été filmés, improvisant de courtes formes musicales dans différentes fermes de France, en présence des animaux y résidant à l’année. Ces séquences vidéo, qui seront projetées au plateau, donnent alors naissance à un instrumentarium original, que musiciens et volatiles actionnent de concert : contrebasse, cornemuses, flûtes, boîte à bourdon, percussions, pads électroniques et autres outils agricoles musicalement détournés…

Relecture des Champs magnétiques, d’André Breton et Philippe Soupault, premier ouvrage surréaliste en écriture automatique, le spectacle questionne son époque, le rapport à l’autre et propose de rassembler l’univers rural et la musique d’aujourd’hui. Les oiseaux (corneille, perruche, pigeons) incarneront fortement la dimension magique, poétique et aléatoire grâce à leur présence, chant, vol et déplacement sur scène. Une création hors des sentiers battus !

Galerie